Êtes-vous une lumière dans le monde?

Mon fils a récemment prêché un sermon de l’Évangile de Jean parlant de l’idée que Jésus est la Lumière du Monde (un thème dans l’histoire de Jésus de Jean), et il a parlé des lumières dans l’Avent. Tout était bien, mais cela m’a fait réfléchir…

Jésus a dit qu’il était la lumière du monde, mais à un moment donné, il s’est tourné vers ses disciples (y compris vous et moi) et a dit : «Vous êtes la lumière du monde.» Autrement dit, « Vous me représentez. Vous aimez comme j’aimerais que j’y sois. Vous servez comme je servirais si j’étais là. » Voici donc ma question pour nous tous. Comment êtes-vous la Lumière de cet Avent? Laissez-moi explorer cela davantage…

  1. 1. Comment vous comportez-vous lorsque vous magasinez? Comment traitez-vous les gens qui magasinent avec vous ou qui vous servent?  Est-ce que ce que vous achetez et combien vous dépensez et tout cela fait quelque chose pour refléter les valeurs du Royaume?  Tu es la Lumière du Monde après tout.
  2. De quelle manière êtes-vous la lumière dans votre église ? Vous présentez-vous pour adorer avec votre famille Jésus ou êtes-vous « trop occupé »? Il serait peut-être bon de sortir des lieux occupés et de vous ressourcer. Cherchez-vous autour de vous des gens qui ont besoin de gens cette saison et les inclure d’une façon ou d’une autre? Noël peut être le pire moment, le plus solitaire pour certaines personnes. Nous devons nous assurer qu’on prend soin d’eux. Aidez-vous? Vous êtes la Lumière du Monde après tout.
  3. De quelle manière êtes-vous la lumère dans votre quartier, votre famille, votre lieu de travail, votre école, etc.? Le fait est que nous avons tous tendance à nous empêtrer dans nos petits mondes et traditions et à dresser des listes à cette époque de l’année. Cela nous servirait à tous de lever la tête et de regarder autour de nous et de demander des choses comme : « Qui puis-je servir? Qui puis-je aimer? Qui puis-je inclure? Qui puis-je inviter? Qui puis-je annoncer la Bonne Nouvelle? Qui puis-je être aussi la Bonne Nouvelle?» Je laisserai ces conversations de prière à vous et à votre Père, mais les avoir. Bien sûr, cela pourrait signifier mettre un endroit supplémentaire ou de donner un peu de votre temps ou de choses loin ou faire un peu de cuisson supplémentaire ou de faire du temps pour un café et une conversation de Royaume, mais il sera tellement la peine. Tu es la Lumière du Monde après tout.
  4. De quelle manière êtes-vous la lumière par rapport à ceux qui en ont moins? Les occasions abondent cette saison. Les bouilloires de l’Armée du Salut, les banques alimentaires, les boîtes à chaussures, les projets spéciaux de l’ICCM, ce que fait votre église, etc. La liste continue. Encore une fois, il est assez facile de devenir égoïste en cette période de l’année. Ne le faites pas. Vous êtes la Lumière du Monde après tout.

Ce n’est là qu’une trousse de démarrage. Je suis certain que Dieu et vous pouvez faire mieux. Le fait est que nous devons prendre au sérieux la question de la lumière. Ce n’était pas seulement une idée ou une suggestion. C’était un appel et nous ferions bien d’intervenir.

Je n’essaie pas de gâcher le Noël de qui que ce soit. Vraiment. En fait, je pense que si nous prenons tout cela au sérieux, nous aurons un meilleur Noël que nous l’avions imaginé.  Nous sommes la Lumière du Monde après tout. Brillez cet Avent.

 

 

 

 

 

Marc McAlister
Directeur du Développement du Leadership et de la Santé de l’Église, l’Église Méthodiste Libre du Canada.

 

ajax-loader