Faire des disciples – Aucune exception

Il y a encore beaucoup de choses en suspens en ce qui concerne les plans, ce qui se passe avec la pandémie et ce qui sera « normal ». Il y a une grande variété de réponses à ce qui suit, qui comprend tout, de « J’ai hâte de revenir à… » à « Il faudra au moins un an après le vaccin avant que je… »

Je comprends tout cela, mais Jésus nous a quand même demandé de faire des disciples – pandémie ou pas de pandémie et de vaccin ou pas de vaccin. J’ai lu les passages, et je n’ai pas trouvé ce genre d’exceptions. Il n’y avait pas de « Va et fais des disciples à moins que… »

Nous demandons aux églises de commencer à penser à l’automne et à la vie et aux programmes de l’Église. Nous ne demandons à personne d’enfreindre les règles ou d’ignorer les protocoles. Nous disons, à la lumière de ce que nous savons et de ce que nous avons appris, à quoi ressemblera l’activité de notre Père Céleste ? Quelles nouvelles choses devons-nous envisager? Quelles nouvelles façons devons-nous explorer? Parce qu’attendre que tout redevienne comme avant n’est pas une option.

Je pensais que si nous demandions aux églises locales de réfléchir, il serait bon de demander à l’Église (vous et moi parce que nous sommes l’église) comment nous allons continuer ou revenir à l’affaire de faire des disciples? À la lumière de ce que nous savons et avons appris, comment allons-nous continuer à nous occuper des affaires de notre Père ? Compte tenu de la grande variété de réactions à la situation actuelle (en nous et en d’autres) comment allons-nous continuer à nous engager à grandir, à aimer, à servir et à faire des disciples? Nous devons tous y réfléchir, et ce ne sera pas un exercice universel.  Comment ferez-vous les choses que Jésus nous demande de faire ?

Voici une liste de choses à penser, à prier et à travailler avec notre Père céleste et les autres. C’est à nous de déterminer si nous nous réunissons actuellement pour le culte, si nous nous réunissons bientôt ou si nous ne savons pas quand nous nous réunirons.

  1. Comment allons-nous nous engager dans la fraternité et l’hospitalité afin que nous puissions construire et maintenir les types de relations qui seront utiles pour nous et les autres alors que nous cherchons à être impliqués dans le processus de fabrication du disciple ?
  2. Comment utiliserons-nous les dons, les grâces, le temps, l’énergie et les choses qui nous ont été donnés pour servir notre famille ecclésiale et notre communauté d’une manière qui honore Jésus et attire les gens plus près de Lui ?
  3. Comment allons-nous continuer à prendre soin de nos âmes? Quelles pratiques et disciplines devons-nous mettre en œuvre ou recommencer? Quels chemins spirituels allons-nous explorer ?  Comment allons-nous nous connecter avec les autres pour lutter à travers les Écritures et ce que nous entendons de Dieu afin que nous puissions l’appliquer à nos vies et le vivre?
  4. Nous avons besoin que les autres parlent de nos vies, des gens qui nous encadreront et nous suivront. Qui cela sera-t-il et à quoi cela ressemblera-t-il?
  5. Nous devons « faire des disciples ». Qui suis-je pour faire du mentorat ou de la discipline? À quoi cela ressemble-t-il?

C’est juste une liste de démarrage. Chacun de nous doit trouver une solution. Nous devons être prêts à revoir et à rajuster nos listes à mesure que nos circonstances changent. Trouvons tous des façons de nous occuper des affaires de notre père.

Marc McAlister

Directeur du Développement du Leadership et de la Santé des Églises

 

 

ajax-loader